TÉLÉCHARGER DOCKER SYNOLOGY

DSM est un système basé sur un noyau Linux, cependant c'est un système propriétaire et si certains éditeurs de logiciels font l'effort et ont les ressources pour développer un paquet adapté, force est de reconnaître que ça reste limité. SynoCommunity fournit certains paquets très utiles, mais les paquets étant maintenus sur la base du volontariat, les mises à jour sont fréquemment en retard. Vous pouvez a priori exécuter n'importe quelle application disponible pour une distribution Linux classique. Enfin, le point le plus intéressant, le système n'est en rien affecté et aucune dépendance n'a besoin d'être installée.

Nom:docker synology
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:44.79 MBytes



Il peut également être mis en place sur d'autres matériels, avec ou sans Docker. Commençons par lister les logiciels qui vont être utilisés pour arriver à nos fins : Docker comme solution de virtualisation, Radarr pour la gestion de votre médiathèque de films, Sonarr pour la gestion de vos séries et épisodes, Jackett comme moteur de recherche unifié, capable de se connecter à vos sites préférés de téléchargement de fichiers torrent, et un logiciel de téléchargement de torrents de votre choix qBittorrent, ruTorrent, Transmission, Tout d'abord, qu'est-ce que Docker?

Voici comment Synology le présente : Docker est un environnement léger de virtualisation qui vous permet de développer et d'exécuter des applications à l'intérieur d'un conteneur logiciel isolé. Docker Hub, le très populaire référentiel d'images intégré, vous permet de trouver des applications partagées provenant d'autres développeurs de talent.

Et qu'est-ce qu'un conteneur? Pour installer Docker, rien de plus simple, sur DSM, rendez vous dans le Centre de paquets, recherchez le paquet Docker, et installez-le.

Et c'est tout! Maintenant, lancez Docker, cochez la case pour ne pas voir à chaque lancement la pop-up d'aide, et vous arriverez sur une vue d'ensemble de vos conteneurs vide pour le moment. Les onglets disponibles dans l'interface Docker sont les suivants : Vue d'ensemble : On retrouve ici l'utilisation du processeur et de la RAM de votre Synology, ainsi que les conteneurs actuellement lancés. Conteneur : Dans cet onglet se retrouveront tous les conteneurs que vous avez configurés, avec leur statut, le détail sur l'utilisation des processeurs et de la RAM, la possibilité de gérer les paramètres ou consulter les détails de chaque conteneur.

Registre : C'est le moteur de recherche des images, qui s'appuie sur Docker Hub , un référentiel communautaire qui contient des images chargées par d'autres développeurs. Image : Les images sont les références des conteneurs, à partir desquelles vous pourrez créer un ou plusieurs conteneurs. Il est également possible d'ajouter des images à partir de fichiers ou d'URL.

Réseau : Ici se trouve la configuration des réseaux pour vos conteneurs : bridge pour la création d'un réseau dédié ou host pour partager le même réseau que le Nas lui-même. Journal : Cet onglet permet de suivre les actions des utilisateurs sur une période définie.

Vous pouvez afficher le journal en intégralité ou utiliser le filtre pour ne consulter que certains événements. Après cette rapide introduction à Docker, rentrons dans le vif du sujet, avec le téléchargement des images nécessaires pour mener à bien ce tutoriel.

Pour cela, rendez vous dans l'onglet Registre, et cherchez "linuxserver". Quand il vous sera proposé de choisir l'identification à télécharger, laisser la valeur par défaut, latest, et validez. Rendez vous dans l'onglet Image et attendez que les images soient téléchargées.

Vous aurez une notification une fois que cela sera le cas. Vous arriverez sur l'interface de création d'un conteneur. Donnez-lui le nom que vous souhaitez et cliquez sur le bouton des "Paramètres avancés".

Dans l'onglet Paramètres avancés, activez le redémarrage automatique. Dans l'onglet Réseau, laissez sur bridge. Dans l'onglet Paramètres des ports, définissez le port local sur pour le port du conteneur. Une fois le conteneur créé, vous le retrouverez dans l'onglet Conteneur.

Vous pouvez afficher les détails du conteneur en double-cliquant dessus ou en utilisant le bouton dédié. Ce dernier a été créé en s'inspirant très fortement de Sonarr que nous verrons juste après , et permet, en lui donnant des titres de films qui nous intéressent, de les télécharger automatiquement quand ceux-ci sont disponibles dans la qualité désirée. Tous les conteneurs se créent de la même manière, je ne vais donc pas reprendre tous les détails, mais seulement mettre en évidence les paramètres à modifier.

Donnez-lui le nom que vous souhaitez et allez dans les "Paramètres avancés". Activez le redémarrage automatique. Passons donc au tour de Sonarr. Sonarr permet, en lui indiquant des séries à suivre, de télécharger automatiquement les épisodes suivant leur calendrier de sortie et leur disponibilité, tout en respectant les règles de qualité que vous auriez établis.

Jackett permet de centraliser la recherche de tous vos sites habituels de téléchargement dans une interface unique, et qui plus est, qui sera disponible à travers une API, que nous configurerons dans Radarr et Sonarr. Commençons par Jacket, qui sera utilisé par Radarr et Sonarr pour chercher les films et séries sur vos sites de téléchargement.

Sur l'interface de Jackett, cliquez sur "Add indexer". Cherchez votre site de torrent préféré et cliquez sur la roue crantée.

Selon le site vous aurez vos identifiant et mot de passe ou bien une passkey à saisir. Référez-vous à la faq sur votre site pour ça. Cliquez sur "Okay" une fois terminé. Faites un test de connexion au tracker, qui doit aboutir avec succès. Pour la prochaine étape, l'ajout de l'indexer créé dans Radarr et Sonarr, vous aurez besoin de la clé API, disponible en haut de la page d'accueil, et du lien Torznab Feed, disponible sur la ligne de l'indexer précédemment ajouté.

Rendez-vous maintenant sur Radarr, et allez dans le menu "Settings", puis dans l'onglet "Indexers". Testez que la connexion soit OK et sauvegardez. Ces étapes sont les mêmes dans Sonarr. Procédons maintenant à la configuration de Transmission dans Radarr, pour que les films soient automatiquement téléchargés, ce qui est quand même le but de ce tutoriel. Donnez un nom au client, remplacez l'IP par celle de votre NAS, renseignez le username et password si vous en aviez mis lors de l'installation du conteneur Transmission, cliquez sur "Test" et enfin "Save" si c'est bon.

Encore une fois, on répète les mêmes étapes pour Sonarr. Dernière configuration à effectuer, aussi bien dans Sonarr quand dans Radarr, les profils de qualité, qui détermineront en quelle qualité les films et épisodes de séries seront cherchés sur les sites que vous avez définis.

Dans le menu "Settings", puis dans l'onget "Profiles", vous retrouverez les profils existant par défaut. La configuration des différents logiciels est maintenant terminée, nous allons pouvoir nous occuper de la configuration des médiathèques et vérifier que les films ou séries que nous souhaitons regarder sont bien téléchargées automatiquement. Enfin, vous choisissez si vous voulez juste ajouter le film à votre médiathèque ou si vous voulez en plus lancer la recherche de celui-ci.

Une fois le film ajouté à votre médiathèque, vous pourrez retrouver tous les films la composant dans le menu "Movies", et voir les détails d'un film en cliquant dessus. Sur la page du film, vous pourrez scanner le disque à la recherche du film si vous l'avez ajouter manuellement , avoir un aperçu du renommage du fichier, lancer la recherche automatique du film selon le profil défini, lancer une recherche manuelle, ou éditer la fiche, ce qui vous amène le possibilité de modifier notamment le profil de qualité, le suivi ou encore de supprimer le film de la médiathèque.

En lançant une recherche manuelle, vous pourrez lancer le téléchargement de la version que vous souhaitez, peu importe le profil de recherche sélectionné. Une fois votre choix fait, cliquez sur le bouton en fin de ligne pour lancer le téléchargement dans le client torrent configuré, Transmission.

Je vais rapidement vous faire quelques captures de Sonarr pour les mêmes étapes, le fonctionnement étant très proche. L'exemple a été fait avec la série "Games Of Thrones". Ce tutoriel est arrivé à sa fin, j'espère que vous aurez appris quelque chose, notamment l'utilisation de Docker et des conteneurs sur un Nas Synology, et surtout que vous pourrez passez de bonnes soirées tranquillement en regardant vos séries préférées ou films, sans devoir vous préoccuper de les télécharger.

La seule chose que vous avez à faire est maintenant de remplir vos médiathèques de films et séries que vous voulez voir!

TÉLÉCHARGER APPLICATION/X-CANALPLUS.VOD.V1 MAC GRATUIT

Paquets supplémentaires

.

TÉLÉCHARGER SAUVEZ WILLY 1 GRATUIT

Virtualisation avec Synology ( Docker ou Virtual Machine ? )

.

Similaire