TÉLÉCHARGER CHEB KHALED HENA HENA GRATUIT

Le matin est là, je rentre chez nous Les rayons du soleil quand moi je m'éteins C'est comme chaque fois fatigue et dégoût Et la lumière m'apaise enfin. C'est toujours pareil, aucun souvenir, La même impression cette honte de soi Oh toujours pareil, dormir à mourir Et plus jamais, mais à chaque fois. C'est la nuit qui m'éloigne de toi C'est la nuit bien plus forte que moi C'est la nuit qui m'entraîne et me noie La nuit c'est l'autre face de moi. Je voudrais tellement, jurer, te promettre D'être ce que je suis quand le jour est là Un père un amant, mais je cesse de l'être Quand l'ombre descend j'oublie ma foi. Et je la sens qui vient tout près me narguer Sans la lumière toutes mes forces me fuient Tes larmes et tes mains, ne pourront m'aider Et je deviens mon pire ennemi. C'est la nuit qui m'éloigne de toi C'est la nuit bien plus forte que moi C'est la nuit qui m'entraîne et me noie Ma face noire un autre que moi.

Nom:cheb khaled hena hena
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:7.69 MBytes



Langue de la vie, vie de la langue La chanson populaire, c'est d'abord un perpétuel manifeste linguistique : pour la langue vernaculaire reconnue, créative, partagée ouvertement, loin de l'anathème culpabilisant des diktats scolaires et officiels.

Khaled ne déclarait-il pas déjà en , fièrement et un tantinet provocant, qu'il chantait be Isarabiyya ddârga Iwahraniyya ntaS nu, "en arabe populaire oranais bien RE. Virolle-Souibès, : Il faut rappeler que l'arabe des médias, celui qui est enseigné dans les écoles, celui des discours officiels, n'est pas l'arabe algérien mais un arabe médian, très proche du classique et qui n'est pas utilisé en situation de communication interpersonnelle.

Le "principe de réalité" linguistique, plus sans doute que la revendication identitaire, prend sa revanche dans la chanson, et triomphe dans le Raï, où il s'appuie sur un parti pris de réalisme social cru. Faire surgir l'expression directe - et directement accessible - des situations sociales ou affectives problématiques a constitué le long combat de cette chanson, maintenue sous le boisseau pendant des décennies avant qu'elle ne puisse se frayer un chemin sur les ondes et dans les concerts publics, grâce à quelques volontés politiques et à sa résistance tenace sur le terrain, face à toutes les censures.

Le matériau premier du Raï c'est la langue de tous les jours, celle des émotions, des sentiments, du rêve matérialisable, de l'utile et du conflictuel. Elle mâtine l'arabe et les emprunts, ne craint pas les localismes, mêle moder- nismes, archaïsmes sapientiaux, argot, bref balaie l'ensemble de l'expression du champ social.

Par le Raï, cet arabe algérien vivant et évolutif a fini par imposer sa vitalité à l'échelle nationale et internationale à travers des millions de cassettes, de CD, de vidéo tapes, se répandant légitimement dans l'espace public, s'échappant des transistors et des écrans, faisant vibrer les stades et les foules des concerts.

Le Raï, c'est la langue de la vie, c'est la vie de la langue. Les chansons, particulièrement les chansons raï, constituent l'antidote à une politique linguistique et culturelle mortifère qui n'a pas su réconcilier l'algé- rianité avec elle-même dans sa richesse multiple.

Il est certainement exemplaire qu'une expression de terroir l'Ouest algérien ait pu franchir toutes les barrières géo-ethniques, et y compris féconder la world music, sans entraîner aucun conflit sérieux d'ordre culturel - seulement quelques débats idéologiques qui firent craquer la vieille crispation, la vieille digue face à la poussée irréfragable du réel, débats annonciateurs d'autres irruptions Virolle-Souibès a. L'expression de l'amour, du désir et du corps La majeure partie du répertoire raï, indivis et formant nébuleuse, est constituée de chansons d'amour.

Les désignations du sentiment amoureux, les verbes d'amour et de désir, les manifestations physiques ou psychiques de l'état amoureux, les noms de l'aimé e , sa description, les relations et les déplacements des amants, les difficultés qu'ils rencontrent, les conflits qui naissent entre eux mobilisent une grande part de la narrativité et de la thématique de ces chansons, qu'elles soient interprétées par des hommes ou par des femmes, qu'elles soient d'une veine ancienne ou de facture moderne L'amour Ihob, Isaâsq, tforûm, lamûr, Imehna n'y est ni platonique, ni heureux.

Toujours en tension, toujours en butte à des conditions extérieures délétères, toujours bricolé, fait de ruptures, de rencontres furtives, clandestines ou transgressées. Montré comme une manifestation ponctuelle du désir et de la liberté individuelle le pronom 'ana, "moi", est surutilisé dans les textes , il ne s'embarasse pas des normes pour naître mais meurt toujours par elles.

L'amour décliné sur tous les tons dans le Raï fleurit dans la marge et, de ce fait autant que par sa nature même, il mêle douleur et plaisir. Sans pudeur, il est aussi sans atermoiements. Les sentiments sont à vifs, taraudés par les contraintes sociales, aiguillonnés par l'équipée du désir à assouvir. Sont mis en exergue tous les moyens de transports qui les conduisent l'un vers l'autre : la route, la mer, l'auto, le bus, le taxi, le train, l'avion.

C'est un amour en constante recherche de réalisation, un amour du mouvement perpétuel. Dans le Raï sont dévoilées les contradictions des destins de femmes et d'hommes : les femmes sont plutôt montrées comme victimes des tyrannies culturelles, des hommes "sociaux" qui cèdent aux convenances et à la brutalité ambiante et de leurs propres pulsions ; les hommes sont plutôt présentés comme victimes des femmes "naturelles" inconstantes et traîtresses.

Le malheur des femmes est plus profond parce que plus imbriqué dans la repré- saille sociale, alors que le malheur des hommes est plus sentimental, lié d'abord à la relation amoureuse elle-même et nourri par ricochet des affres sociales de l'aimée. Mais hommes et femmes ont la même frénésie de la rencontre, de la sexualité, du libre vouloir, et le plaisir n'est ni sélectif ni inégal.

Cheikha Rimitti, la plus ancienne des chanteuses actuelles, la plus traditionnelle et la plus audacieuse en même temps, est l'expression même de cette liberté amoureuse au féminin, incontestable innovation pour la chanson maghrébine d'expression arabe Virolle-Souibès a ; b. Dans la chanson raï, la femme n'est ni objet sexuel, ni objet de rêveries, ni inaccessible par essence, seulement par circonstance, contrainte par une société puritaine qui la brime, l'enferme, la contrôle contre son gré.

Elle est sujet amoureux, sujet de sa transgression, sujet des dangers qu'elle court et des souffrances qu'elle endure, souffrances librement consenties comme prix à payer de la liberté qu'elle s'est octroyée et du plaisir amoureux. Une délicatesse altruiste parcourt l'ensemble des textes du Raï, exprimée en une phrase leitmotiv : 'ana bhareliya tu enti a la, "Moi, tant pis pour moi, mais toi non je ne veux pas que tu souffres ".

La souffrance, comme la liberté, est une affaire individuelle. Le personnage le plus valorisé des chansons d'amour est la meryûla "femme libre", celle qui a pu s'affranchir des tabous et carcans et qui, alors, peut entretenir avec son partenaire des relations amoureuses parfaitement égalitaires. Les lieux de ces amours audacieuses et difficiles sont, pourrait-on dire, inter- sticiels : les soirées de gens libres, les cabarets, les taxis, les hôtels, le téléphone, l'étranger, la forêt, la plage, les havres de fortune, comme cette baraka mranka, "baraque complètement foutue", qui marqua les débuts de Chab Hasni, dès , en duo avec la déjà très célèbre Chaba Zahwanya, alors qu'il avait à peine 20 ans.

Le "Raï-love" de Chab Hasni Ce fils de soudeur de Gambetta, quartier populaire d'Oran, qui a plus de cent cassettes à son actif, a développé à l'extrême la veine amoureuse et, souvent, celle qui exalte un amour doux, moins conflictuel.

Il était qualifié de "Roi de la chanson sentimentale" pour la suavité, tirée vers l'oriental, de son accompagnement musical présence forte des violons, par exemple , pour sa voix langoureuse et bien timbrée et pour des paroles, qu'il composait lui-même, où l'auditoire a tôt reconnu qu'elles étaient le reflet d'expériences personnelles.

Cette authenticité, accordée à la tendresse positive qui sourd de ses textes, même les plus tristes, en a fait le chantre de la possible compréhension mutuelle entre jeunes filles et jeunes gens : "J'ai enfin trouvé la fille qui m'a compris", chante- t-il. Pour une jeunesse frustrée de relations amoureuses, éduquée dans le clivage générique et dans la violence des rapports entre les sexes - et plongée maintenant dans la violence politique - Chab Hasni représentait une parole alternative : celle d'un univers parallèle où le rêve jugule la réalité.

L'amour, chez Hasni, a un côté lénifiant, rédempteur des maux individuels et collectifs. On notera dans cet extrait l'usage très libre d'expressions en français. Elles n'ont pas le statut d'emprunts mais placent le sentiment dans le réalisme des échanges amoureux actuels. La langue sentimentale puise dans le français sa modernité et beaucoup de son intimité. Bien sûr, ces amours sont souvent contrariées mais la pureté des sentiments, leur force et leur désintéressement ne sont pas en cause.

Par exemple, sa chanson nsûfleazlza, "Voir l'adorée", que certains réintitulent "Visa" et qui a connu un succès immédiat et de grande envergure en " cassettes vendues dès les premiers jours", affirment N. Abdi et B. Daoudi dans Libération du 30 septembre ! Confession pudique qui s'adresse à la connivence d'un auditoire de proximité, le Raï est souvent, comme ici, un anti-discours à ne pas entendre littéralement mais bien dans la charge émotionnelle, allusive, qu'il soulève.

Il perpétue ainsi, dans son fonaionnement même, au-delà des différences de registre, la poésie populaire traditionnelle, dite selr elmethûn, qui cultive elmeâni, concept que l'on peut rendre par "allusion", "sens caché". Dans cette chanson, il est moins important pour le chanteur de dévoiler les péripéties d'une affaire personnelle que de faire partager un esprit de révolte.

Ce ne sont pas les mots, par leur sens banal, qui suscitent cet échange mais plutôt la charge implicite qu'ils contiennent lorsqu'ils sont référenciés à l'expérience personnelle de l'auditeur. C'est l'époque de la chimère - qui se répandit comme une traînée de poudre parmi les faubourgs des métropoles algériennes et les quartiers de hittistes - de babûr lAustralie, "Un bateau pour l'Australie", qui aurait jeté l'ancre dans le port d'Alger attendant sa cargaison de candidats au départ!

Est-ce pour ces paroles à l'aspect prémonitoire que Chab Hasni est tombé ou pour son tranquille plaidoyer en faveur de la liberté d'aimer? Plus probablement pour des enjeux stratégiques et symboliques qui dépassent toute explication intrinsèque. Ceux, par milliers, qui l'accompagnèrent à sa dernière demeure, fans de Rai, adolescents des quartiers populaires d'Oran, savent désormais qu'entre le désir d'amour absolu, et absolument irréalisable, et la haine, absolue aussi mais hélas!

TÉLÉCHARGER VIDEO TWITTER MYMEDIA GRATUITEMENT

La Hena la lhih

.

TÉLÉCHARGER MEGAN LEAVEY VF GRATUITEMENT

cheb khaled

.

TÉLÉCHARGER MPEG STREAMCLIP WINDOWS 7 GRATUITEMENT

Cameron carbo ft Khaled -Henna

.

TÉLÉCHARGER PALTALK MESSENGER GRATUIT EN FRANCAIS GRATUITEMENT

Cheb khaled الشاب خالد

.

Similaire